Fabriquer-savon-maison-front

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de réaliser un savon hydratant maison en direct sur mon compte Instagram. Suite à vos nombreuses demandes, je vous partage ma recette de naturelle de savon maison qui vous donnera une peau douce et en forme.

Pourquoi faire votre propre savon maison ?

En plus de faire mon exfoliant maison, cela fait des années que je fais mon propre savon, voici les raisons qui m’ont poussé à le faire :

  • Pour faire des économies : eh oui ! Il n’y a pas besoin de beaucoup de matériel pour faire du savon… une fois les ingrédients achetés, vous allez vraiment économiser de l’argent ! Mon savon me coûte environ 20 euros pour 2 à 3 kilos en fonction de sa composition.
  • Pour améliorer la qualité de ma peau :  les ingrédients employés sont souvent des détergents trop souvent agressifs (comme le sodium laureth sulfate). Ils finissent par entraîner déséquilibre du microbiote (ensemble des bactéries) de la peau.
  • Pour exprimer ma créativité : depuis que je crée mon savon… je lui donne les propriétés, les couleurs et les formes que je veux ! C’est un véritable plaisir pour mon enfant intérieur !
  • Pour sauver la planète : les savons et shampooings se retrouvent dans les eaux usées puis dans la nature. Certains composés sont mauvais pour l’environnement. L’EDTA, par exemple, est un piégeur de métaux dont la fonction dans le savon est d’assurer une mousse généreuse. Il est soupçonné de se fixer dans les tissus vivants et risque de nous ramener des métaux lourds dans l’eau.

Qu’allez-vous retrouver dans mon savon hydratant maison ?

  • Huile végétale de palme : idéale en saponification à froid, elle s’utilise pour confectionner des savons à la fois très doux et d’une bonne dureté. Il est important de vous assurer qu’elle est issue de plantations anciennes, durables et sans déforestation.
  • Huile végétale d’olive : riche en vitamine E et en polyphénols, elle est parfaite dans les savons pour lutter contre les signes de l’âge. Elle protège, nourrit la peau, et procure force et brillance aux cheveux.
  • Beurre de karité brut : Très riche en insaponifiables et vitamines, le beurre de karité est indispensable : il protège, adoucit et restructure les peaux abîmées.
  • Hydrolat de camomille allemande : sur le plan purement esthétique, l’hydrolat de camomille allemande bio (matricaire) est reconnu pour ces propriétés apaisantes, revitalisantes et éclaircissantes.
  • Huile végétale d’argousier : riche en vitamine E, en caroténoïdes, en oméga-3, en oméga-6 et en phytostérols, cette huile est connue comme ingrédient bonne mine, anti-âge puissant, adoucissant et comme restructurant d’exception pour la peau.
  • NaOH sous forme solide (cristaux) : L’hydroxyde de sodium pur est appelé soude caustique. Dans les conditions normales, il se trouve sous forme solide cristalline. C’est un corps chimique minéral composé de formule chimique NaOH, qui est à température ambiante un solide ionique. Ce n’est pas du BICARCONATE (NaHCO3)

Ma recette de savon hydratant maison

Recette de savon hydratant maison

Ingrédients

  • 851 g d’huile végétale palme équitable 
  • 624 g d’huile végétale olive
  • 115 g de beurre végétal karité brut
  • 114 g d’hydrolat de camomille Allemande
  • 68.2 g d’huile végétale d’argousier
  • 208,0 g de NaOH (soude caustique en cristaux)
  • 553,8 g d’eau
  • Mixeur à pied
  • Récipients en pyrex
  • Moule souple
  • (Calculs effectués avec un calculateur de saponification)

Préparation

  1. Chauffez au bain-marie pour fondre les beurres et huiles solides (sauf l’huile d’argousier).
  2. Une fois le mélange entièrement fondu et bien homogène, laissez-le refroidir jusqu’à 35-50 °C.
  3. Pesez la soude de façon très précise
  4. Préparez votre solution de soude dans un récipient en pyrex ou plastique résistant à la chaleur.
  5. Placez votre récipient contenant la quantité requise d’eau froide sur une surface stable, de préférence dans un endroit bien ventilé.
  6. Ajouter la soude dans l’eau (surtout pas l’inverse) en remuant doucement avec une grande cuillère en plastique ou inox. Ne pas respirer ces vapeurs.
  7. Éloignez-vous en laissant le récipient en place.
  8. Remuez de temps en temps et attendre la dissolution complète de la soude et le refroidissement de la solution jusqu’à environ 35-50° C avant de l’utiliser.
  9. Versez la solution de soude dans l’huile (pas l’inverse?!) 
  10. Commencez à mixer avec le mixeur pied plongeant, en alternant avec des phases de repos.
  11. Quand la pâte épaissit et que la «trace» est observée, ajoutez d’hydrolat et d’huile d’argousier.
  12. Transférer le mélange dans un moule.
  13. Couvrir le moule avec un film alimentaire avant de placer une serviette ou couverture dessus pour garder la chaleur et accélérer la saponification.
  14. Laissez les savons durcir pendant 48 h hors de portée des enfants et animaux domestiques.
  15. Après 48 h, vous pouvez démouler les savons avec précaution (ils seront souvent encore un peu mous) et en portant des gants.Si vous utilisez un grand moule, découpez vos savons après le démoulage.
  16. Placez les savons dans un endroit sec et aéré pour une «cure» d’au moins 4 semaines hors de portée des enfants et animaux domestiques.
http://lestutosdeloic.com/recette-de-savon-hydratant-maison/

recette savon maison loic

J’ai la flemme, je commande !

Commentaires

commentaires